Blog de Sofraden

Spécialiste des mélangeurs industriels

Sofraden
Être rappelé

Articles de la catégorie Les matières



Photo de thé, image pour article sur les mélangeurs pour le thé
Les matières

Quel mélangeur pour le thé ?

Depuis quelques années, les tendances du marché du thé ont évolué. Aujourd’hui ce n’est plus le prix, mais surtout la qualité, le goût et l’aspect visuel que le consommateur va prioriser. Utiliser un mélangeur de thé adapté à ces tendances est donc impératif pour les fabricants. Utiliser des mélangeurs à cuve tournante, comme le SOFRAGIR, permet de mélanger tout type de thé (noir, blanc, vert) avec des fruits secs ou alors des arômes liquides, sans dégrader les feuilles, la texture ni le goût.

Mélange de poudre pour applications industrielles
Les matières

Comment choisir son mélangeur de poudre ?

Le mélange de poudres ou de granulés est utilisé pour réaliser différents types d’opérations, en fonction des caractéristiques des matières entrantes, et des produits à réaliser.
Les mélangeurs « par retournement » ont un principe de fonctionnement simple : une enceinte fermée est mise en rotation autour d’un axe forçant les particules à rouler les unes par rapport aux autres à la surface du mélange.

Image de mélange de liquide-liquide
Les matières

Mélange liquide-liquide

Le mélange de liquides, miscibles ou non, visqueux ou non, a de nombreuses applications industrielles.
Afin d’obtenir une bonne qualité de mélange, le mélangeur doit être équipé de différents mobiles d’agitation, permettant un déplacement tridirectionnel du fluide : écoulement radial, axial et tangentiel.

Image de mélange de liquide-solide
Les matières

Mélange liquide-poudre

Le mélange de liquides et de solides a de nombreuses applications industrielles, par exemple pour des réaliser des opérations de dissolution, de cristallisation, de dispersion ou de transfert thermique.

Les matières

Séchage sous vide

Le séchage a pour but d’éliminer par vaporisation un liquide qui imprègne un solide.
Selon les liquides concernés, les températures d’évaporation sont très variables, et peuvent nécessiter des énergies plus ou moins importantes.
Ceci peut impliquer des consommations énergétiques non négligeables.

 
Être rappelé